Lorsqu’une entreprise décide de se lancer sur les réseaux sociaux, elle s’attend à avoir  des retombées très importantes. Pour cela, il ne suffit pas de publier tout simplement. Une analyse des résultats est indispensable pour savoir si la stratégie développée est efficace ou s’il ne faudrait pas plutôt la réadapter. C’est à ce niveau qu’intervient le reporting qui vous permet de mesurer vos données sur les réseaux sociaux et de faire le bilan de vos actions.
Voici quelques conseils qui vous aideront dans  la réalisation d’un bon reporting.

Faciliter la lecture
Certaines informations doivent impérativement figurer sur votre reporting (texte, graphiques ainsi que des données chiffrées). Afin de rendre la lecture beaucoup plus agréable, nous vous conseillons d’utiliser des titres, des illustrations et des couleurs. Les informations seront ainsi beaucoup plus structurées.
Favorisez surtout la clarté et la précision et évitez à tout prix les longs textes, le contenu doit être fluide.

Mettre l’accent sur le top des posts
Pour commencer, il faudrait déterminer avec votre client les métriques adéquates. Elles sont choisies en cohérence avec vos objectifs. Il vous faudra par la suite évaluer en fonction de ces mêmes métriques, comme le taux d’engagement, l’atteinte ou non de vos objectifs. C’est un point très déterminant pour le choix des top posts.
Pour aller plus loin dans votre analyse, mettez bien en évidence les posts qui ont été plus performants. Faites des captures d’écran de ces posts pour un meilleur aperçu.

Privilégier un Google Drive 
Un contenu dynamique est beaucoup plus attrayant qu’un document PDF. Des outils comme Powerpoint, Google Drive ou même Prezzi sont beaucoup plus intéressants pour une visualisation.

Réaliser un feedback sur les échecs et les succès
Utilisez votre précédent rapport et faites un bilan. Par exemple, si vous aviez recommandé un post bien précis et que ce dernier n’a pas été performant, rappelez votre objectif de départ et essayez de comprendre pourquoi ce post n’a pas marché. Il est souvent plus pertinent de sponsoriser certains posts ou tout simplement d’élargir votre cible pour plus d’efficacité.

Être force de propositions
Le dernier point qui n’en est pas le moins important est celui de faire des recommandations après chaque rapport. C’est à ce niveau que se distinguent les bons community managers qui savent optimiser leur stratégie pour de meilleurs résultats.